Rencontre des 3èmes Bruxelles avec des témoins de la Seconde Guerre Mondiale

Le mercredi 5 juin, veille du 75è anniversaire du débarquement, les 3è Bruxelles du collège, accompagnés de Madame SCHNAUS, professeur de lettres, et de Madame Brunet, documentaliste, se sont rendus à L’EHPAD de Tessy pour interroger les « Anciens » sur leur vécu pendant la guerre.

L’échange semble avoir été productif pour les uns comme pour les autres. En effet, si nos témoins, aujourd’hui âgés de 86 à 92 ans, ont été heureux de partager avec la génération des petits-enfants, les collégiens, quant à eux, ont été très contents de mettre des visages sur leurs connaissances acquises en cours d’histoire.

« Cette entrevue nous a permis de réaliser que ce qu’on a vu dans les films n’est pas règle générale ... en ce qui concerne, par exemple, les gens écoutant la radio de Londres », explique Médérik .

« On a pris conscience que les résistants faisaient partie d’un monde caché, inconnu même de la population », reprend Samson .

Quant à moi, j’ai réalisé que la population des villes a été obligée de fuir les bombardements pour se réfugier dans les fermes, où les paysans ont pratiqué la solidarité envers leurs compatriotes, les recevant, leur donnant à boire et manger. Ces citadins avaient été avertis par des tracts largués juste avant les bombardements.

J’ai pris conscience que ces Anciens, étant adolescents ou enfants, ne réalisaient pas ce qu’était réellement l’occupation car ils vivaient à la campagne.

« Les Allemands ont été corrects avec nous, affirme la dame la plus âgée, jusqu’au débarquement, où là, ils ont été terribles dans leur fuite. »

Nous avons aussi été frappé par le fait que l’avis sur les occupants différait selon le témoin. En effet, le seul homme du groupe racontait qu’un homme ivre ayant soulevé la casquette d’un officier dans un bistrot a été arrêté sur le champ et fusillé au petit matin.

A la question « Avez-vous trouvé utile de vous déplacer pour entendre ces témoignages ? », les élèves ont tous été d’accord pour répondre par l’affirmative.

MC SCHNAUS

Quelques photos de la rencontre :









Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)